La FDA a approuvé le sarilumab (Kevzara) de Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals pour le traitement des patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active, qui ont eu une réponse inadéquate ou une intolérance à un ou plusieurs médicaments antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM), tel que le méthotrexate (MX).

 

Le traitement peut être utilisé en monothérapie ou en association avec MX ou d’autres DMARD. Il est recommandé aux patients de prendre 200 mg une fois toutes les 2 semaines, en injection sous-cutanée, qui peut être auto-administrée dengue. La dose peut être réduite à 150 mg une fois toutes les 2 semaines si nécessaire.

 

L’approbation de Kevzara est basée sur 2 essais de phase 3 portant sur 2 900 patients adultes qui ont démontré des améliorations statistiquement significatives et cliniquement significatives chez les patients traités par Kevzara plus les ARMM de base.

 

L’étude MOBILITY, qui a évalué le traitement par Kevzara associé au MTX, a montré une réduction des signes et symptômes, une amélioration de la fonction physique et une diminution de la progression radiographique des dommages structuraux chez les patients, par rapport à un placebo.

 

L’étude TARGET a démontré une réduction des signes et symptômes et une amélioration de la fonction physique avec l’utilisation de Kevzara plus DMARD, comparativement à un placebo plus DMARD.

 

Les effets indésirables observés au cours des études cliniques comprenaient la neutropénie, l’augmentation de l’alanine aminotransférase, l’érythème au site d’injection, les infections des voies respiratoires supérieures et les infections des voies urinaires. Kevzara peut également entraîner un risque accru d’infections graves pouvant entraîner une hospitalisation ou la mort.