Le BMJ publiera le 21 octobre un ensemble d’articles attirant l’attention sur certains des principaux problèmes de santé, défis politiques et priorités de recherche dans la région du Moyen-Orient. La question sera liée à la 10e réunion du Forum mondial pour la recherche en santé, qui se tiendra au Caire (29 octobre au 2 novembre) avec pour thème général la lutte contre les maladies et la promotion de la santé. Les pays de la Méditerranée orientale La région du Moyen-Orient contient à la fois certaines des populations les plus riches et les plus démunies de n’importe quelle région. Les contrastes socioculturels sont marqués, et les défis, les priorités et les attentes en matière de santé sont également variés. Il y a néanmoins des problèmes d’intérêt commun. Ces facteurs comprennent le fardeau croissant des maladies non transmissibles, l’incidence élevée des maladies génétiques et héréditaires, l’augmentation des taux de blessures, l’augmentation des taux de maladies transmissibles, y compris le VIH / sida, le faible accès aux services de santé génésique. Nous nous félicitons de la soumission des documents de recherche originaux, en particulier en ce qui concerne les sujets décrits ci-dessus. Les articles de la section Analyse et commentaires de la revue, destinés à diffuser des débats et controverses régionaux et à attirer l’attention sur des initiatives novatrices en matière de santé et l’impact positif de valeurs sociales et culturelles fortes, sont également les bienvenus. Nous voulons entendre des cliniciens et des chercheurs qui ont beaucoup à dire, mais dont les voix sont rarement entendues dans les revues occidentales. Des conseils détaillés sur le format papier et la soumission en ligne sont donnés sur www.bmj.com. Les articles seront révisés par les pairs de la manière habituelle et devraient nous parvenir avant le 10 juin. Pour poursuivre cet échange, veuillez nous faire part de vos points de vue sur ce sujet via notre service de réponses rapides sur bmj.com et répondre aux questions que nous avons Le Dr Mohamed Abdurrab, le Dr Abdul Ghaffar et le Dr Zulfiqar Bhutta sont des experts de la publication en ligne de cet éditorial.